La Biérataise
Concassage du malt
Ce malt concassé est mélangé avec de l'eau à une température de 55°C, dans la cuve matière.
Ce mélange d'eau et de malt est porté à différents paliers de température (55°c, 65°c, puis 77°c).
Durant toutes ces étapes, le vrai brasseur de l'équipe ; l'agitateur, tourne afin d'avoir une bonne homogénéité du mélange.
La maische (mélange d'eau et de malt) est ensuite transférée dans la cuve filtre. Celle-ci retiendra les drêches à l'aide d'un fond filtrant.
On récupérera le moût en sortie de cuve.
Le moût est transféré au fur et à mesure de la filtration, vers la cuve d'ébullition.
Le moût est porté à la température de l'ébullition. Cette phase d'ébullition durera 1h30, du houblon sera ajouté au moût et parfois des épices, fruits… En fonction de la bière élaborée.
On transfère le moût depuis la cuve d'ébullition vers la cuve de fermentation en passant par un échangeur thermique afin d'en baisser la température de 100°C à 25°C afin d'ajouter les levures qui provoqueront la fermentation…
Cette fermentation durera 6 à 7 jours à une température de 25°C des contrôles de densité seront effectués afin de suivre l'évolution de la fermentation. À l'issue, la température de la cuve sera baissée à 5°C.
Le brassage terminé, les drêches sont évacuées et acheminées vers l'alimentation animale.
Ça frise la gourmandise !
En parallèle du brassage, un processus de nettoyage est suivi, il conduit parfois à
une visite intérieure des cuves.
Il reste à conditionner la bière en bouteille.
Ou en fût.